top of page

La journée mondiale de la santé mentale

Dernière mise à jour : 20 nov. 2022




Le 10 octobre célèbre la Journée Mondiale de la Santé Mentale en lien avec L’OMS (organisation mondiale de la santé). Ce jour si important permet de sensibiliser la population à divers sujets tels que la dépression, l’anxiété mais aussi de mettre en avant les efforts fournis en faveur de la santé mentale. Et ce 10 octobre 2022 a mis en avant la pandémie de COVID-19 qui a littéralement changé nos modes de vie. Ce virus a entrainé de nombreuses difficultés : tout d’abord pour les soignants (médecins, infirmiers, aide soignants etc) qui ont dû mettre les « bouchées doubles » pour pouvoir prodiguer tous les soins à nombre de malades arrivant chaque jour, puis travaillant dans des circonstances parfois très difficiles avec un manque de matériel important, un manque de places dans les hôpitaux et une surcharge de travail source de « burn-out » avec l’inquiétude de ramener la maladie chez eux.


Le covid a aussi entrainé une grande modification du programme d’études qui se déroulait généralement en présentiel et qui a abouti à un enseignement par visio-conférence. Ce changement a souvent entrainé une baisse de motivation pour un grand nombre d’élèves, mais aussi beaucoup de frustration et de baisse de moral pour de nombreux étudiants faisant des études loin de leurs familles, et qui ont dû être reclus seuls pendant un long confinement. Beaucoup étaient inquiets pour leur avenir, espérant pouvoir retrouver une vie normale mais surtout une vie sociale. Beaucoup ont eu du mal à s’adapter à ce nouveau rythme de vie (se réveiller et se coucher dans le même environnement) ce qui est néfaste pour un bon état psychologique. Il est important pour tous de pouvoir voir l’extérieur, connaitre un autre environnement que celui dans lequel on vit, voir des amis, de la famille ou bien du monde permettant l’épanouissement personnel de chacun et surtout de pouvoir s’évader, prendre l’air… ce qui permet de prendre du recul face à nos obligations telles que le travail ou les études.


Les personnes âgées, aussi, ont énormément subi psychologiquement cet isolement. Le fait de ne pas pouvoir voir leurs enfants, leurs petits-enfants ou les membres de leur famille a entrainé de l’anxiété, de la frustration, de la tristesse pour grand nombre d’entre elles. La motivation n’était plus trop présente, la joie de vivre non plus et cela a provoqué des troubles psychologiques parfois graves, nécessitant un suivi important pour tenir face à cette période difficile.


Les personnes atteintes de troubles psychologiques, mentaux importants ont dû s’isoler plus qu’auparavant, entrainant un « down » plus difficile à surmonter ; les familles ayant perdu un être cher ont dû passer par une phase de deuil sans avoir pu faire d’adieux aux défunts ; les personnes se battant tous les jours pour survivre ont fait face avec un minimum social faisant face à la crise de covid-19 allant jusqu’à la crise financière et parfois au licenciement, au chômage, au temps de travail réduit


Face à cette situation de pandémie mondiale, toutes les personnes ont été impactées d’une manière ou d’une autre. Tout le monde a subi cet épisode de vie et chacun en a gardé des séquelles. Néanmoins, on a pu voir au travers des moments orageux, un peu de beau temps avec le soutien apporté par la population aux soignants, aux ehpad, aux travailleurs. Sauvegarder un bon état mental a été difficile pour tous ; il faut se reconstruire, apprendre à revivre normalement mais surtout ne rien abandonner, garder une certaine motivation et ambition. Il faut en parler, si mentalement, psychologiquement, ou bien physiquement, on ne va pas bien.


Il ne faut pas rester seul face à un mal-être et il faut prodiguer beaucoup d’énergie en faveur de la santé mentale comme l’évoque cette journée si importante. Cette campagne organisée par l’OMS vise à toucher l’opinion publique mais surtout à donner de la force à l’action en faveur de la santé mentale.


Cet article est important pour notre équipe, il reflète un enjeu que nous soutenons. La santé mentale est le moteur de chaque personne, il est le pilier pour un épanouissement de soi et une productivité efficace dans nos projets de vie. Parler est important, alors n’oubliez pas que des numéros sont disponibles ! Ne restez pas seul face à des moments difficiles pour vous, écrivez-nous si vous en ressentez aussi le besoin.


À bientôt,


- L’équipe Dans Ta Tête :)

Posts récents

Voir tout

Les études: la première année post-bac

La rentrée arrive, ou a déjà commencé pour certains d’entre vous. L’équipe de Dans Ta Tête vous souhaite tout d’abord une bonne rentrée à tous, on espère vraiment que cette année sera remplie de réuss

コメント


bottom of page