top of page

"C'est ça la beauté de la séparation..."

Dernière mise à jour : 31 janv.

Salut,


Je m’appelle Anaïs, j’ai 24 ans et je suis étudiante en ingénierie économique et financière à Paris. Je vous écris pour parler d’un sujet qui intéresserait certaines personnes. Il s’agit de la séparation, ou de la rupture, je ne sais pas trop. Je suis séparée depuis un certain temps après une relation de 3 ans, et j’avoue que les premiers jours n’ont pas été simples. Je me suis sentie perdue face à cette situation à laquelle je n’étais plus habituée. Si je vous écris, ce n’est pas pour vous évoquer de la tristesse, mais pour vous parler d’un autre aspect de la rupture.


Une séparation n’est jamais simple à vivre, mais c’est l’un des meilleurs moyens pour devenir une meilleure personne. Quand on est seul, on se remet en question, on réfléchit. C’est une manière de faire une sorte d’introspection. Quand on y repense, lors d’une séparation, on se demande toujours comment cela a pu arriver. Et pourquoi ? C’est là que le cheminement personnel commence.


Ce que je veux dire, c’est qu’après une séparation, on se remémore les bons moments comme les moins bons. On se dit qu’on aurait dû agir autrement. On a un élan de tristesse avec la sensation d’avoir perdu notre temps. On se sent seul, à pleurer et à souffrir de la situation. Il m’est même arrivé une fois de crier de tristesse sous la douche comme dans les films américains (maintenant j’en rigole drama queen hahaha).


Petit à petit, j’ai eu comme un période de pause. La douleur s’estompait avec le temps et la situation était devenue plus facile à vivre. Je me sentais moins vide. J’ai accepté la rupture. C’est à partir de ce moment qu’une nouvelle personne est apparue, avec de nouveaux objectifs et de nouveaux projets. Une nouvelle façon d’aborder la vie.

J’ai privilégié les sorties entre amis et les moments en famille pour me sentir heureuse et entourée. J’ai organisé mon temps afin de m’occuper l’esprit et percevoir l’avenir autrement. Je suis partie une semaine avec la fac pour étudier dans une université allemande. J’ai appris à aimer les moments seule devant la télé accompagnée d’une ambiance tamisée. Je me suis inscrite dans une association pour les sans-abris. J’ai fait ce que je n’avais jamais osé faire seule auparavant. Je réapprends à vivre les moments de solitude plus sereinement, et j’adore ça.


C’est ça la beauté de la séparation. Au début, on broie du noir, on prend du temps à accepter et à avancer. Mais crescendo, on apprend des épreuves de la vie et on évolue. On réorganise sa vie et on avance à notre rythme. Notre renouveau prend enfin vie.

Auparavant, c’était inimaginable pour moi de concevoir ma vie sans mon copain. Aujourd’hui, je remercie le cours de la vie qui m’a permis de bâtir de nouveaux projets tels que de débuter mon second semestre en Erasmus au Danemark et d’avoir réussi mon entretien pour un stage de fin d’année à Malte.


Pour conclure, la séparation est selon moi une épreuve révélatrice du meilleur enfoui en nous. Il faut entretenir notre potentiel. Merci pour votre attention et à l’équipe de Dans ta Tête.


-Anaïs

Posts récents

Voir tout

Alors, quelles sont tes résolutions pour cette année 2023

L’année 2022 s’achève et qui dit nouvelle année, dit nouvelles résolutions. Prendre des résolutions signifie prendre un nouveau départ ou bien apporter des changements bénéfiques à son futur ou sa pro

"Mon échappatoire, c'est rêver"

«La foi est la grande échappatoire, la grande excuse pour échapper au besoin de penser», Richard Dawkins Être jeune a une multitude de significations : c’est un état d’esprit, c’est découvrir le

コメント


bottom of page